,

Sarah Bernhardt : la presse, les ondes et Vénus

Sarah Bernhardt : la presse, les ondes et Vénus

 

Elle est née « officiellement » le 25 septembre 1844. En tout cas, d’après son état civil reconstitué, les archives de l’Hôtel de Ville ayant été brûlées lors des derniers jours de la Commune.

Elle est la première actrice de théâtre à avoir fait des tournées dans le monde entier

Elle a atteint des sommets de sa célébrité… au point même que son nom est choisi en 1985 désigner un cratère sur Vénus.

Et enfin, elle reste encore ces mois-ci d’actualité, on ne sait pas pourquoi. Ainsi, dans son numéro de juin, L’ami du 20e lui consacre deux articles : celui dans sa série sur le Matrimoine du Père-Lachaise (extrait du livre le Matrimoine de Paris), et le second à propos du square qui porte son nom et des arbres qui y sont abattus.

Le matrimoine de Paris, un itinéraire dans le 20e

Le matrimoine de Paris, éditions Bonneton

Autre support, ce 9 juin sur France Culture, dans son émission le cours de l’histoire, Sarah Bernhardt fait l’objet d’une émission entière à propos de son éloquence, d’un autre temps, avec comme titre : « Sarah Bernhardt en faisait-t-elle trop ? ». Nous pouvons y entendre un court extrait de sa voix enregistrée à cette époque.

Dans leur lettre d’information daté de mai 2021, nos amis de la Société historique du VIe arrondissement nous parlent aussi d’elle, dans le cadre du Paris assiégé en 1871, avec comme sous-titre : Quand Sarah Bernhardt joue les infirmières. Nous y apprenons, en détail et au quotidien, son rôle premier et son implication dans la transformation du théâtre de l’Odéon en hôpital.

Enfin -mais cette fois-ci pour mémoire- lors de ses funérailles similaires à celles des funérailles nationales, cinq chars ont défilé, couverts d’un ensemble de gerbes et de couronnes.

cortège lors du décès Sarah Bernhardt

Début de cortège lors du décès Sarah Bernhardt, bnf

Obsèques de Sarah Bernhart

La foule lors des obsèques de Sarah Bernhart, bnf

Le quotidien Le Siècle, daté du 31 mars 1923, avance le fait que « de l’église (Saint-François-de-Sales) au cimetière, l’on a évalué à plus d’un million le nombre des assistants… Au coin des rues, des marchands de cartes postales vendaient le portrait de la grande artiste. » Au Père Lachaise, des milliers de personnes l’attendaient.

 Enterrement de Sarah Bernhardt au Père Lachaise

Enterrement de Sarah Bernhardt au Père Lachaise, bnf

 Père Lachaise tombe de Sarah Bernhardt

Au Père Lachaise, en attendant le cercueil de Sarah_Bernhardt, bnf

Tombe de Sarah Bernhardt au Père Lachaise en 2021

Tombe de Sarah Bernhardt au Père Lachaise, PG

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.