,

Regard Saint-Martin sous un nouveau jour

Regard Saint-Martin fin de travaux 2022

Le regard Saint-Martin sous un nouveau jour

À la hauteur du 42 bis rue des Cascades, les travaux de réhabilitation sont prévus pour se terminer fin mars. En ce qui concerne le regard Saint-Martin, la consolidation du mur tout proche  se fait en partenariat avec les services de la Ville et  lui permet ainsi d’assurer sa pérennité.

Il est vrai que le temps avait fait son œuvre, les racines des arbres avaient poussé la terre jusqu’à en bousculer ce mur situé à l’arrière. L’intervention est à la charge de la propriété de la rue de l’Ermitage gérée par la RIVP qui  présente le chantier comme  » indispensable pour sécuriser ce jardin et son mur de soutènement ».

 

Restauration du regard Saint-Martin

L’annonce des travaux de la RIVP en 2021. « Pérenniser le regard Saint-Martin » en bas à droite -PG

 

Rappelons-nous au passage que juste à côté, au n° 44, la scène de la guinguette avec Simone Signoret et Serge Reggiani dans « Casque d’or » a été tournée en 1952 en ces lieux.

Un regard religieusement construit

Le regard Saint Martin a permis le captage des eaux de Belleville. L’aqueduc de Belleville lui-même avait été le premier chantier d’adduction par la ville à l’usage de ses habitants, une construction réalisée vers le 13ème siècle. Notre regard lui-même date du milieu du 17ème siècle à l’initiative des religieux de Saint Martin des Champs, d’où l’origine de son nom.

Il a permis d’accéder à une courte galerie souterraine, et pouvoir ainsi « regarder », surveiller l’eau de Belleville captée pour être destinée à leur enclos.

Le partage avec les religieux du Temple

Mais les religieux de Saint-Martin-des-Champs ont dû partager cette eau avec les religieux du Temple. Ils se sont mis d’accord pour répartir entre eux les frais d’entretien du réseau. La plaque en latin posée à l’entrée du regard nous en fait partager son histoire. En voici la traduction :

« Fontaine coulant d’habitude pour l’usage commun des religieux de Saint-Martin de Cluny et de leurs voisins les Templiers. Après avoir été trente ans négligée et pour ainsi dire méprisée, elle a été recherchée et revendiquée à frais communs et avec grand soin, depuis la source et les petits filets d’eau. Maintenant enfin, insistant avec force et avec l’animation que donne une telle entreprise, nous l’avons remise à neuf et ramenée plus qu’à sa première élégance et splendeur. Reprenant son ancienne destination, elle a recommencé à couler l’an du Seigneur 1633, non moins à notre honneur que pour notre commodité. Les mêmes travaux et dépenses ont été recommencés en commun, comme il est dit ci-dessus, l’an du Seigneur 1722 »

 

Regard Saint-Martin en 1650

Regard Saint Martin, dessin datant de 1650-Archives Nationales

 

Les dessous de ce patrimoine protégé

Pour finir, cet édifice de pierre -propriété de la ville- a dans un premier temps été classé monument historique en 1899, grâce à l’action de la toute nouvelle Commission du Vieux Paris créée deux ans plus tôt.

Comme cette protection légale ne couvrait pas la galerie souterraine alimentant le regard, en 2006 grâce à l’action de l’ASNEP (Association Sources du Nord – Études et Préservation), un nouvel arrêté de classement a permis de combler cet oubli.

À l’occasion de notre prochaine visite guidée du 23 avril, nous passerons devant cet emplacement avec davantage de curiosité.

 

1 réponse
  1. Fiant
    Fiant dit :

    Merci encore du nouveau à retenir, mais Merci c’est toujours un BEAU moment que je partage ou fait connaître en cachant ma fierté***
    Avez vous vu la maison des pauvres Curie. Merci au Président étranger sui a voulu la visiter et a fait honte puisqu’elle était abandonnée. La cour m’a marquée

    Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.